La Blockchain

La Blockchain

Infrastructure ouverte, la Blockchain est une base de données décentralisée et distribuée qui conserve un registre des actifs et des transactions à travers un réseau de pairs. Les transactions sont sécurisées grâce à un chiffrement, d’où le nom de cryptomonnaies. L’historique des transactions est verrouillé sous la forme de « blocs de données » qui sont liées ensemble par cryptographie et crée un registre inaltérable et infalsifiable des transactions dans le réseau. Le registre est répliqué à tous les utilisateurs du réseau.

Le fonctionnement de la blockchain

Atouts et limites de la blockchain

Certains observateurs considèrent que la monnaie virtuelle succèdera aux cartes monétiques et remplacera à terme la monnaie physique, comme le troc des biens a été remplacé par la monnaie physique.

La banque centrale russe n’a pas exclu le développement d’une « monnaie virtuelle nationale et ses banques ont déjà expérimenté l’ethereum, une monnaie concurrente du bitcoin, dans certaines de leurs transactions.

Les limites de la blockchain

La blockchain est une solution énergivore, à cause du minage, dont l’impact écologique pose de sérieuses difficultés. En 2017 elle a nécessité la consommation de 13Tw/an, soit l’équivalent de la consommation d’énergie de la Slovénie.

L’intérêt d’une crypto-monnaie n’est pas évident car les transactions avec les monnaies existantes sont de plus en plus faciles avec le développement des banques en ligne, le paiement sans contact, etc.

La dématérialisation a ses limites. Une économie basée sur la virtualité signifierait la mort des Etats qui à de nombreuses reprises dans l’Histoire se sont servis de leur maîtrise de la monnaie comme d’un outil de relance du pays.

Le bitcoin

Le principal succès de la Blockchain est le Bitcoin. Le Bitcoin est tellement connu que le grand public l’utilise de manière interchangeable avec le terme « crypto-monnaie ».

Créé en 2009, le bitcoin repose sur une chaîne de blocs publique. La génération de Bitcoin est plafonnée à 21 millions .

Evolution des cours du bitcoin

D’une valeur de 0.8 dollars en 2009, le Bitcoin a atteint les 1 000 dollars au 1er janvier 2017 et a dépassé 16 000 dollIl y a jusqu’à 6 millions de détenteurs de bitcoins dans le monde.

En 2017, le nombre de détenteur de bitcoins a été multiplié par 7, pour atteindre six millions de personnes.

La spéculation sur les crypto monnaies les plateformes d’achat

Fondé en: 2012 en Californie, CoinBase est une société valorisée à 1,6 milliards de dollars (2018). Son CEO. Brian Armstrong fait partie des 40 personnalités de moins de 40 ans les plus influentes au monde, selon le magazine Fortune

Attention aux investisseurs débutants

La croissance vertigineuse de la valeur du Bitcoin a poussé des gens à investir alors qu’il ne maîtrisent pas les fondamentaux de la bourse. Il y a des risques importants associés à ce type de transactions. En effet, il y a eu 3 krachs depuis 6 mois, ce qui en fait un marché particulièrement volatil.

Le marché du bitcoin est également un haut lieu du blanchiment d’argent et de fraudes. Face à ces manipulations, aucune juridiction n’est compétente pour compenser les investisseurs. Cette monnaie n’offre pas de garanties légales, contrairement aux monnaies historiques garanties par les Etats.